Procès du 28 septembre : Toumba à la barre « je marchais avec quatre grenades et un colt 45 »


Ce lundi 31 octobre, c’est la cinquième comparution de l’ancien aide de camp du capitaine Moussa Dadis Camara à la barre depuis l’ouverture du procès du massacre du 28 septembre. Aboubacar Sidiki Diakité alias Toumba continue de nier toute implication dans les évènements douloureux du 28 septembre 2009.

Tout de blanc vêtu , l’ancien aide de camp de Dadis Camara campe sur sa position après 5 jours de feu roulant de questions. À la barre, ce Me Bea a demandé à Toumba Daikité de décrire comment il se protégeait au lendemain des massacres du 28 septembre.

À lire aussi cet article :Procès 28 septembre : ‘’ Toumba a opté pour la dénégation systématique des charges ‘’ Me Bea

Le commandant Toumba Diakité, a dévoilé à la barre, que pour sa protection, il marchait avec quatre grenades et un colt 45 « Moi, je marche avec quatre grenades avec un colt 45. Ça, c’est pour ma protection. Mon PMAK était détenu avec un de mes éléments », a-t-il fait savoir
En dépit des accusations portées à son encontre, Toumba Diakité promet de s’investir pour la manifestation de la vérité, devant le peuple de Guinée.
«Moi je ne mens pas, le mensonge ne sortira pas de ma bouche dans cette affaire (…) devant le peuple de Guinée, devant le tribunal je ne mentirai pas. Comment on peut faire des montages comme ça contre quelqu’un », a-t-il déclaré

Par ailleurs, il a soutenu à moult reprises les événements douloureux du 28 septembre ont été préparés et exécutés par le cercle restreint de Dadis Camara.

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus