Aboubacar Soumah : « j’ai décidé de rester en exil, parce que le CNRD cherche à… »

http://Actuguinee.org / Aboubacar Soumah sorti du pays depuis plusieurs mois, se trouve actuellement au Sénégal dans la région de Casamance son village d’origine, dit-il

Intervenant ce samedi 29 octobre dans l’émission mirador de Fim Fm, le président du parti la Guinée pour le Développement et l’Equilibre (GDE), a fait savoir qu’il est en exil.

« Je suis désormais en exile. J’ai appris tous les échos. Et j’ai appris que y’avait près 5 pick-up qui entouraient une de mes concessions qui se trouve à l’aéroport Gbessia et une de mes concessions qui se trouve vers Camayenne qui était également entourée par des pick-up, on dirait un criminel, quelqu’un qui a tué, qui a fait ceci ou qui a fait cela. Donc lorsque j’ai appris cela, j’ai décidé de rester ici (Sénégal-Casamance ndlr) en exil, par ce que le CNRD cherche à taire toutes les voix discordantes (…). Le CNRD est entrain de suer la dictature la manière la plus mauvaise, parce que s’il faut taire toutes les voix discordantes, je crois que le pays-là n’avancera pas », a laissé entendre Aboubacar Soumah.

A la question de savoir s’il a fui la justice de son pays, l’ancien député soutient qu’il, « n’y a pas de justice en Guinée », parce que pour lui, « lorsque la justice est instrumentalisée, lorsque la justice arrête les gens de façon fantaisiste, lorsque la justice arrête les gens de façon arbitraire et les mettent en prison, la prison est une exception en matière de justice, mais s’il faut mettre tous ceux qui n’ont pas le même langage que vous en prison, ça devient compliqué », lance le président du parti GDE

Ben Bella pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus