Mort de trois jeunes dans la manif du FNDC : Charles Wright instruit d’engager des poursuites judiciaires contre les auteurs

La manifestation de ce jeudi 20 octobre 2022, a l’appel du FNDC ‘´dissous’’, a causé pour le moment, la mort de trois jeunes guinéens dans la commune de Ratoma.

Dans un communiqué rendu public ce vendredi 21 octobre, le ministre de la Justice dit constater avec amertume ces pertes en vies humaines dont les causes restent à élucider par voie d’autopsie.

Ainsi, Alphonse Charles Wright a fait injonction au procureur général près la Cour d’Appel de Conakry, d’engager ou de faire engager des poursuites judiciaires, ou de saisir les juridictions compétentes pour des faits présumés d’atteinte à la vie de « Thierno Bella Diallo, El Hadj Boubacar Diallo et Thierno Moussa Barry survenus dans la commune de Ratoma »

En outre, il a enjoint le procureur général de faire procéder « sans délai à l’identification de l’agent de la gendarmerie qui apparait sur les images et vidéos devenues virales sur les réseaux sociaux ». Cette identification dit Charles Wright, se fera par le biais du haut commandant de la Gendarmerie nationale d’engager des poursuites judiciaires contre l’intéressé.

Actuguinee vous propose ci-dessous le communiqué :

Mbella Diallo pour Actuguinee.org

1 commentaire
  1. […] À lire aussi cet article :Mort de trois jeunes dans la manif du FNDC : Charles Wright instruit… […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus