Siguiri : Un jeune entrepreneur apporte des expertises innovantes

http://Actuguinee.org / En réponse à la démographie galopante et ses besoinx, sans cesse croissants, en eau potable, en électricité et en logement, un investisseur guinéen a mis au point une unité industrielle multiservice basée dans la ville de Siguiri.

“ Harouna Électric” c’est son nom, compte à son actif plus de 45 jeunes professionnels qui l’ont hissée, grâce  à leur savoir-faire ce, malgré la floraison d’entreprises similaires présentes dans cette localité.

≪ On peut dire Dieu merci parce que nous avons réussi à faire des centaines d’infrastructures sans qu’aucun client ne se plaigne de la qualité de nos prestations ≫, assure Moriba Diakité, le directeur administratif de l’entreprise créée il y a dix ans. A date, sa capacité de production, en poteaux électriques et en forages est devenue largement supérieure à la demande. En cause, l’entreprise “Harouna Électric” se heurte à une difficulté notoire, celle de son accès direct au marché public.

≪ Depuis la création de cette entreprise, à part quelques soutraitances, jamais nous n’avons eu de contrat émanant directement de l’État ≫, a déclaré Mohamed Camara, le directeur général de l’entreprise. Toujours selon lui, l’une des raisons qui ont motivé la création de ce service, est d’offrir plus d’opportunités aux jeunes sans-emplois.

≪ Aujourd’hui, beaucoup de jeunes ont fait des formations professionnelles mais restent durant des années sans-emplois. A plein-temps, nous aurons besoin dune équipe de jour et d’une équipe de nuit mais, tout cela ne peut se faire sans qu’on n’ait suffisamment de contrats. Actuellement, nous avons un nombre important d’équipements de dernière génération pour la confection de poteaux électriques en béton, la construction de bâtiments, de forages simples, de forages à pompe manuel ou à pied, de forages à pompe électrique ainsi des pièces de rechange en vente. Par exemple, au lieu de commander les poteaux électriques à de longues distances pour électrifier certaines villes de l’intérieur, l’État peut solliciter nos produits sur place et qui sont de qualité supérieure ≫, a suggéré le DG de “ Harouna Électric » devant la presse.

Mamadi CISSE pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus