Assassinat d’un imam : Le procureur promet et jure qu’à Labé, les moyens preventifs contre l’insécurité sont dérisoires

http://Actuguinee.org / La ville de Labé est en proie à une recrudescence du grand banditisme depuis plusieurs mois . Le dernier cas en date est l’assassinat du premier imam de la mosquée de Daka 1 alors qu’il venait de dirigé la grande prière de 20heures.

Le procureur près le tribunal de première instance de Labé s’est vite saisi de l’affaire pour traquer les coupables. Abdoulaye Israël Kpogomou rassure que la réponse de la justice à l’assassinat, mardi soir, de l’imam Elhadj Saïkou Oumar Zawiya Diallo ne tardera pas. « J’ai pris toutes les mesures qu’il faut en ma qualité de coordinateur des enquêtes, au niveau des services de police judiciaire afin que lumière soit faite sur ce crime. Depuis le mercredi, j’ai tout mis en œuvre et les enquêtes se déroulent du côté du commissariat central de Labé. Nous avons mis en place des stratégies afin de traquer ces délinquants, et j’ai fort espoir que dans les jours à venir, nous aurons de très bonnes nouvelles », a-t-il rassuré chez nos confrères de FIM FM.

Par ailleurs, il révèle qu’en matière de prévention et de maintien d’ordre dans la ville de Labé, les moyens sont insuffisants.« Je souligne que les autorités les plus hauts placées, qu’en matière de prévention, les moyens sont dérisoires dans la ville de Labé. Et les effectifs sont insuffisants. Par exemple, pour la journée du mercredi, lorsqu’il y a eu manifestation et pour gérer cette manif, j’étais sur place. Il n’y avait que deux pick-up sur les lieux. Un pour la gendarmerie et l’autre pour la police. Pour toute la ville, ce qui est anormal. En matière de prévention et de maintien d’ordre, les moyens sont insuffisants » a-t-il dit

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus