Procès du 28 septembre: Dadis reste en prison, le tribunal rejette la demande de ses avocats.

Moussa Dadis Camara va rester en prison le temps du procès du 28 septembre 2009. Ainsi en a décidé, lundi, 10 octobre le tribunal criminel de Dixinn, délocalisé à la Cour d’appel de Conakry.

Le juge Ibrahima Sory 2 Tounkara vient de rejeter toutes les demandes formulées par les avocats de la défense dans le procès des massacres du 28 septembre 2009.

Le magistrat, après avoir délibéré, rejette la demande tendant à mettre hors de cause de Blaise Gomou, renvoie les accusés à mieux se pouvoir.

En ce qui concerne l’ordonnance de renvoi, il a décidé de rejeter la demande de nullité des certificats de rapports médicaux ainsi que la demande de mise en résidence surveillée de Moussa Dadis Camara et de l’évacuation sanitaire d’Aboubacar Diakité dit Toumba.

Il juge inopportun de se prononcer sur la demande tendant à déclarer irrecevable la constitution de partie civile de l’Organisation guinéenne des droits de l’homme (OGDH), de l’Association victimes des parents et amis des évènements du 28 septembre 2009 (AVIPA) et la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH).

Ibrahima Sory 2 Tounkara estime qu’il est également inopportun de se prononcer sur la demande tendant à annuler les certificats médicaux, avant d’ordonner en conséquence l’ouverture des débats.

Mamadou Samba Barry depuis le tribunal de premier instance de Dixinn

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus