Prétendues pressions politiques subies par FIM FM : le Gouvernement fait une importante annonce….

http://Actuguinee.org/ Dans un communiqué publié ce lundi matin, la Direction générale de Fréquence Médias (FIM Fm) a fait savoir que le PCA du Groupe aurait subi des « pressions politiques », raison pour laquelle l’émission Mirador où devait intervenir Cellou Dalein Diallo a été annulée.

En effet, l’expression « pressions politiques », qui renvoi aux autorités de la transition, n’a pas fait tarder le Gouvernement à réagir.

Dans un communiqué, le Gouvernement soutient que l’objectif du communiqué de Fim Fm est de « jeter le discrédit sur les autorités de la transition, c’est le lieu de souligner qu’en République de Guinée, seules la justice et la HAC ont le pouvoir d’interdire, de suspendre ou d’interdire une émission ou un journaliste de micros ».

Dans ce cas d’espèce indique le gouvernement, aucune de ces institutions n’a agi dans ce sens. « Il appartenait alors à FIM Fm de réaliser son émission et attendre qu’elle soit interrompue par une quelconque autorité » mentionne le communiqué.

Pour le gouvernement de la transition, le journalisme étant une question de faits, « il appartient désormais aux journalistes de FIM Fm d’apporter la preuve de ce qu’ils appellent « pressions politiques ». Il y va de leur crédibilité et du respect élémentaire de la déontologie du métier », souligne-t-il

Ben Bella pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus