Violences du 02 octobre à Hamdallaye : le parquet général demande des enquêtes

Dans un communiqué, le parquet général près la Cour d’appel de Conakry, dit avoir instruit le parquet de Dixinn en saisissant la brigade de recherche de Kipé afin de diligenter des enquêtes suite aux violences survenues le 02 octobre dernier au niveau de Hamdallaye, dans la commune de Ratoma.

Dans le communiqué il est dit que pendant que les guinéens s’apprêtaient à célébrer  l’an 64 de l’accession de la Guinée à l’indépendance,  des scènes de violence ont éclatés à Gnariwada et au niveau de Hamdallaye Pharmacie, dans la commune de Ratoma.  Et suite à ces violences, Un véhicule pickup de la gendarmerie a été incendié.

Le parquet souligne également qu’au cours de cette opération, des agents de la gendarmerie ont subi des  jets de pierre et un cas grave a été transporté vers le centre médico-chirurgical de la gendarmerie à Matam.

Devant cette situation, le parquet général sollicite que toute la lumière soit faite sur ce qui s’est passé car estime-t-il dans le communiqué, ces actes répréhensibles sont constitutifs des faits d’incendies volontaires, de destruction de biens publics et privés, de coups et blessures volontaires et de complicités prévus et punis par les articles 501, 523, 239, 19 et suivants du code de procédure pénal.

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus