Rejet du cadre de dialogue par l’ANAD et Cie : « Ça ne les arrange pas que le pays soit un pays normal… », Ousmane Gaoual Diallo porte-parole du gouvernement.

http://Actuguinee.org / Les quatre grandes coalitions politiques, l’ANAD, la CORED le RPG arc-en-ciel et le FNDC politique (UFR et Model), ont dans une déclaration rejeté le cadre de dialogue inclusif annoncé par le Gouvernement.

Réagissant sur cette décision chez nos confrères d’Espace Fm dans l’émission les GG, le ministre porte-parole du gouvernement voit derrière cette démarche comme un « manque de volonté » de la part de ces coalitions politiques.

« Personnellement je n’attends pas à une bonne volonté de leur part parce que le dialogue ne les intéresse pas. Ça ne les arrange pas que le pays soit un pays normal dans lequel on se parle, dans lequel on essaie de trouver des mécanismes de règlement des contentieux. Ce qui les intéresse c’est d’entretenir le flou, montrer que dans le pays on est incapable de dialoguer. Mais si c’est ça leur conception, peu importe la capitale vers laquelle nous allons partir, ça ne produira à rien », a fait savoir Ousmane Gaoual Diallo

A lire aussi : Cadre De Dialogue Inclusif : L’ANAD, Le RPG, La CORED Et Le FNDC Politique, Rejettent Encore La Main Tendue Du Gouvernement

Le ministre porte-parole du gouvernement indique que la population finira par comprendre à quel niveau se trouve « la mauvaise foi ». Poursuivant il soutient, « le cadre du dialogue sera toujours ouvert à eux et leurs places seront toujours vides et inoccupées. Ça c’est quelque chose d’important qu’il faut souligner. Mais jusqu’à présent ils font la sourde oreille. On continue toujours à trouver des arguments », déplore Ousmane Gaoual Diallo

Ben Bella pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus