Procès du 28 septembre : voici la liste des accusés, des parties civiles et des lourdes charges retenues contre les accusés

Ce mercredi 28 septembre 2022,  démarre le procès des massacres du 28 septembre 2009 qui a couté la vie à plus de 150 personnes et une vingtaine de femmes violées. Avant l’ouverture de ce procès, le rôle d’audience criminelle est déjà affiché au tribunal ad hoc.

Douze (12) personnes au total sont poursuivies. Il s’agit de Cécé Raphaël Haba, Alpha Amadou Baldé, Marcel Guilavogui, Claude Pivi, Moussa Tiégboro Camara, Ibrahima Camara dit Kalonzo, Aboubacar Diakité dit Toumba, Blaise Goumou, Moussa Dadis Camara, Mamadou Aliou Keita, Abdoulaye Chérif Diaby et Paul Mansa Guilavogui.

Ces officiers de l’armée guinéenne sont poursuivis pour des faits de meurtres, d’assassinat, de viols, de pillages, d’incendies volontaires, de vol à main armée, de coups et blessures volontaires, d’outrage à agent de la force publique, de torture, d’enlèvement et de séquestration, de non-assistance à personne en dangers, de violence sexuelle, d’attentats à la pudeur, de détention illégale de matériels de guerre de première catégorie et complicité de ces infractions.

Dans le rang des parties civiles, il y a Oury Bailo Bah, Aïssatou Barry et plusieurs autres, la Fédération internationale des ligues de droits de l’homme (FIDH), l’Organisation guinéenne de défense des droits de l’homme et du citoyen (OGDH) et l’Association des parents, victimes et amis du 28 septembre 2009 (AVIPA).

Pour ce qui est de la composition du tribunal, il sera présidé par Ibrahima Sory 2 Tounkara, accompagné de deux assesseurs. Le ministère public est dirigé par le procureur de la République près le tribunal de Dixinn, Algassimou Diallo.

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus