Suspension des journalistes par la HAC : le syndicat de la presse hausse le ton et décide de se faire entendre le 28 septembre…

Après la suspension de l’émission Africa 2015 de la radio Nostalgie ainsi que de ces chroniqueurs pour une durée d’un mois et les multiples sanctions de plusieurs journalistes ces derniers temps par la HAC, le Syndicat des Professionnels de la Presse de Guinée (SPPG), décide de se faire entendre.

Dans une déclaration rendue publique ce samedi 24 septembre 2022, le SPPG compte battre le pavé en menant une série de protestations sur toutes l’étendue du territoire.

Ainsi, le bureau du Syndicat prévoit un sit-in de liberté prévu le 28 septembre 2022, de 10h à 14h, devant le siège de la Haute Autorité de la Communication (HAC) et invite toutes les antennes régionales du SPPG à faire de même devant les gouvernorats.

À lire aussi : Conakry : Plusieurs Journalistes Et Une Émission Suspendus Par La HAC ( COPIE)

En outre, le SPPG a invité toutes les rédactions des médias (presse, écrite, en ligne et audiovisuelle), et toutes les émissions de débats à dénoncer dit-il, « cette allure liberticide de la HAC tous les jours ce, à partir de ce samedi 24 septembre, jusqu’au lendemain des sit-ins de la liberté.

Faut-il noter que le Syndicat des Professionnels de la Presse de Guinée se dit réserver le droit de récuser la HAC, « en cas de récidive et d’enchaîner une série de manifestation de rue »

Ben Bella pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus