Propos du premier ministre, Bernard Gomou :  » il est allé trop loin’’ dixit Bah Oury

http://Actuguinee.org / La sortie du président en exercice de la CEDEAO a provoqué l’ire des autorités de la transition guinéenne, c’est le cas du colonel Amara Camara ministre secrétaire général de la Présidence et du Premier ministre Dr Bernard Gomou.

Chez nos confrères des grandes gueules d’Espace FM ce vendredi 23 septembre 2022, le président d’UDRG, Bah Oury pense que cette sortie du Colonel Amara Camara ne présente pas quelque chose de particulier d’autant plus que ça ne fait que réitérer les positions de la Guinée.

À lire aussi : Menace de sanction de la CEDEAO : le Colonel Amara flingue Embalo et lui donne des leçons

Toutefois, insiste-t-il, celle du Premier ministre, est allée trop loin dans une approche non-respectueuse d’un Chef d’État d’un pays frère qui est la Guinée-Bissau. « Je pense que ceci ne devrait pas avoir lieu en ce qui concerne les bonnes relations traditionnelles qui lient aussi bien la Guinée et la Guinée-Bissau. Il faut faire preuve de retenue dans l’expression et l’utilisation de certains termes quand on s’adresse à un Chef d’État étranger », a laissé entendre le président du parti UDRG.

À lire aussi : Conakry retire sa crédibilité à Embalo : « sa démarche est personnelle, irrévérencieuse, irrespectueuse et irresponsable

À en croire le président de l’UDRG, il existe un principe de solidarité qui existe entre les Chefs d’Etat. Chose qu’ignorent les autorités guinéennes. « On devrait comprendre qu’il y a une solidarité qui unit les chefs d’État de la CEDEAO et en parlant sur un certain ton en s’adressant au président de cette institution, il va de soi que ça allait avoir des conséquences », a martelé Bah Oury dans les grandes gueules.

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus