Cellou Dalein sur RFI : « J’ai l’intention de rentrer en Guinée, je voulais simplement avoir des gages. »

Le président de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) s’est exprimé sur les ondes de la RFI depuis l’étranger sur l’actualité politique en Guinée hier lundi 19 septembre. Au cours de cette interview, Cellou Dalein Diallo a été interrogé sur sa longue tournée et sur l’indépendance de l’appareil judiciaire en Guinée à quelques jours de l’ouverture du procès des massacres du 28 septembre 2009.

L’ancien Premier ministre guinéen à indiquer sur RFI ne pas être rassuré quant à l’indépendance de la justice en Guinée. « Je ne suis pas rassuré quant à l’indépendance de la justice, la manière dont elle a géré deux dossiers me concernant, a aggravé mes préoccupations, il y a eu l’affaire de ma maison alors que le dossier est à la justice ; « J’ai l’intention de rentrer en Guinée, je voulais simplement avoir des gages. » Ces deux affaires me font douter quant à l’indépendance de la justice », a déclaré Cellou Dalein Diallo

À la question de savoir à quand son retour en Guinée? le président de l’ANAD estime qu’il lui faut bien des garanties pour revenir au pays avant tout « Je pense qu’on a instrumentalisé la justice pour me discréditer aux prochaines échéances électorales. J’ai l’intention de rentrer en Guinée, je voulais simplement avoir des gages, que la justice dira le droit et rien que le droit », a-t-il indiqué sur RFI

Parlant du dialogue national, le leader de l’union des forces démocratiques de Guinée a levé un coin du voile « Nous sommes demandeurs du dialogue. Nous considérons qu’il est urgent d’aller à l’organisation des élections pour mettre en place des institutions, mais jusqu’à présent tous les dialogues qu’il y a eus, on n’a pas ces questions, notamment la refondation de l’Etat, la réconciliation nationale et le recensement général de la population », a fait savoir le leader de l’UFDG

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus