Procès du 28 sept : ‘’ Ce procès est un acharnement contre le Capitaine Dadis’’ Me Pepe

Le procès des massacres du stade du 28 septembre débutera le 28 septembre 2022 treize années après les faits. À quelques jours de l’ouverture du procès des massacres du 28 septembre 2009, les communications des avocats des inculpés se multiplient de partout.

Ce lundi 19 septembre 2022 sur FIM FM dans l’émission Mirador Me Pepe Antoine Lama, l’un de ces avocats du Capitaine Moussa Dadis Camara, Chef de l’Etat au moment des faits a dénoncé ce qu’il qualifie d’acharnement contre son client. « Ce procès est un acharnement contre la personne de Capitaine Moussa Dadis Camara. Souvenez-vous que des victimes avaient déposé plainte contre le Général Sékouba Konaté. Mais à notre fort étonnement, les magistrats en charge du dossier ont rendu une ordonnance de refus d’informer au motif qu’ils n’auraient pas d’informations sur l’état-civil du Général Sékouba Konaté. Et à l’époque, nous savons quand même ce qui a provoqué l’ire de la FIDH qui, à l’époque a même renvoyé un des conseils de la partie civile, cela a provoqué une crise à l’époque. Est-ce qu’on veut réellement la vérité dans ce dossier ou est-ce qu’on veut atteindre un homme ? », s’est interrogé Me Pepe un des conseils de Moussa Dadis Camara dans l’émission Mirador

À rappeler que le capitaine Moussa Dadis Camara a été inculpé en 2015 après avoir annoncé sa candidature à la présidentielle de la même année et il a noué une alliance politique tonitruante avec Cellou Dalein Diallo, adversaire redoutable d’Alpha Condé, qui à l’époque briguait un second mandat.

Mamadou Samba Barry

1 commentaire
  1. […] À lire aussi: Procès du 28 sept : ‘’ Ce procès est un acharnement contre le Capitaine Dadis’’ Me P… […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus