Mandiana : Pour 400 000 habitants et 12 Sous-préfectures seules deux pharmacies sont agréées ( Source médicale)

http://Actuguinee.org / La lutte contre la vente illicite des medicaments contrefaits et les non professionnels du secteur de la santé plonge les habitants de Mandiana dans une crise d’approvisionnement sans précédent. Selon des sources locales jointes par l’antenne régionale du site Actuguinee.org, à date seules deux pharmacies , une ou deux , sont autorisées à vendre les produits pharmaceutiques dans le chef-lieu et ses 12 sous-préfectures.

Cette situation est la conséquence d’une décision de la CRIEF (la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières) interdisant les structures médicales et paramédicales non agréées sur toute l’étendue du territoire national.

Malgré les annonces faites par les autorités du pays pour couvrir les besoins de la population en produits pharmaceutiques de qualité, bon nombre de citoyens y compris des professionnels de la santé, restent sceptiques et qualifient cette décision de prématurée et d’inoportune. Ils se plaignent de l’insuffisance et de la cherté des médicaments aussi bien dans les structures sanitaires publiques que dans les rarissimes pharmacies privées dites agréées. Les citoyens suggèrent à ce que l’État finalise d’abord sa stratégie de professionnalisation des structures non agréées au lieu de priver sa population d’un bien essentiel pour sa survie.

Mamadi CISSE pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus