Dossier Kaporo Rails : une procédure pénale en cours contre l’ex ministre Ibrahima Kourouma et Cie (avocat victimes)

http://Actuguinee.org / Le 20 février 2019, le gouvernement guinéen, à travers le Ministère de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, lançait une vaste opération de déguerpissement des habitants de Kaporo rail, Kipé 2 et Dimesse. Quelques semaines plus tard, toutes les habitations et autres édifices privés se trouvant sur le site du centre directionnel de Koloma avaient été démolis par des bulldozers laissant des centaines de familles sans abris.

Ce jeudi 15 septembre 2022 dans l’émission les grandes gueules, l’avocat des victimes Me Alpha Yaya Drame a annoncé qu’une plainte au pénal contre l’ex ministre Ibrahima Kourouma et Cie serait en étude. « Nous envisageons effectivement une procédure pénale directe contre les personnes qui ont ordonné et qui sont allées eux-mêmes détruire les maisons des particuliers », a déclaré Me Alpha Yaya Dramé.

À LIRE AUSSI: Divorce entre Paul Moussa Diawara et le RPG arc-en-ciel : voici la raison de la rupture…

Des négociations avaient été entamées à l’arrivée des nouvelles autorités pour l’indemnisation des victimes, l’avocat indique qu’il n’y a pas eu d’accord entre les parties pour plusieurs raisons. « Il n’y a pas eu d’accord. Il y a eu un début de négociation où il a été envisagé que IMMAG HOLDING indemnise les victimes. Nous ne sommes pas entendus sur la manière et sur le quantum de l’indemnisation », a laissé entendre l’avocat des victimes de casse des maisons à Kaporo Rails, Kipé 2 et Dimesse

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus