Protection des droits humains : voici les besoins exprimés de Charles Wright devant le conseil des droits de l’Homme

A l’occasion de la 51ème session du conseil des droits de l’Homme à Genève, le ministre de la Justice a exprimé des besoins pour protéger et promouvoir les droits humains en Guinée

Pour Alphonse Charles Wright, en raison de la transversalité de la problématique des droits de l’homme et de leur caractère dynamique, la Guinée a besoin de ; « l’alimentation du fonds d’indemnisation des victimes des évènements du 28 septembre 2009 ; la formation des acteurs de la société civile sur la culture de la non-violence lors des manifestations publiques ; le renforcement des capacités des agents de maintien d’ordre ; la poursuite du renforcement des capacités des membres du Mécanisme national de rapportage et de suivi des recommandations ; la mise en œuvre du droit au développement » a-t-il énuméré

À lire aussi : Massacre Du 28 Septembre : Voici Six (6) Actions Phares Réalisées Par Charles Wright Pour La Tenue Du Procès Avant La Fin Du Mois

En d’autres termes, souligne le ministre Charles Wright, le pays a besoin « d’un partenariat encore plus soutenu et dont la sincérité et l’intensité lui permettront, nous en sommes certains, de relever de très nombreux défis au profit de l’humain et de sa dignité », a-t-il fait savoir.

Ben Bella pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus