Procès du massacre 28 septembre : « Mon client est prêt à tout moment pour venir en Guinée parce qu’il veut que cette affaire finisse » Avocat de Dadis

http://Actuguinee.org / Maître Jean-Baptiste Jocamey Haba, l’avocat de l’ancien chef de la junte militaire, Moussa Dadis Camara, était chez nos confrères de FIM FM hier jeudi dans l’émission  » MIRADOR’‘ pour parler des préparatifs du procès du massacre du 28 septembre.

 Un procès dans lequel son client est inculpé. Pour cet avocat, sur le plan de la légalité, il est impossible que ce procès s’ouvre à la date du 26 septembre prochains. « Le ministre a reçu des instructions du chef de l’Etat que ce procès devait se tenir maintenant. C’est normal qu’il communique et montre à l’opinion nationale et internationale qu’il ne ménage aucun effort pour que ce procès se tienne. Mais sur le plan de la légalité, il est impossible que ce procès s’ouvre le 26 septembre » , a-t-il expliqué

Avant d’ajouter que : « Lorsqu’on doit délivrer des citations, on le fait aux adresses qui sont indiquées dans le dossier de la procédure. Le 26 février 2015, lorsque le président Dadis a été entendu en tant que témoin au tribunal de grande instance de Ouagadougou, il avait donné une adresse. Lorsque le transport judiciaire a été effectué par les magistrats guinéens, il avait été inculpé au Burkina Faso, il avait encore donné une adresse. Tous les actes qui doivent lui parvenir, devront se faire à cette adresse. Jusqu’à date, moi qui suis son avocat, je n’ai pas écrit pour demander son changement d’adresse »,a déclaré Maître Jean Baptiste Jocamey Haba

L’avocat de Dadis Camara rassure que son client est prêt à revenir en Guinée et livrer sa part de vérité dans cette affaire. « La tenue d’un procès ne dépend pas de la personne poursuivie. Le garde des Sceaux à l’obligation de fournir les moyens qu’il faut aux magistrats pour que ceux-là puissent travailler convenablement. Si cela n’a pas été fait pendant toutes ces années, ce n’est pas la faute au président Dadis et à l’ensemble des personnes poursuivies. Il est totalement prêt. Je vais aller passer une semaine avec lui pour parfaire uniquement les préparatifs. Il est prêt à tout moment pour venir en Guinée parce qu’il veut que cette affaire finisse pour ne pas que les gens continuent à utiliser cette affaire comme une épée de Damoclès sur sa tête », a conclu Maître Jocamey Haba 

Mamadou Samba Barry

1 commentaire
  1. […] À lire aussi: Procès du massacre 28 septembre : « Mon client est prêt à tout moment pour venir en Guinée parce qu’il veut que cette affaire finisse » Avocat de Dadis […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus