Ousmane Gaoual sur le cas de Cellou Dalein et Sidya Touré : « Il y’a plusieurs manières de se mettre en exil… »

Depuis plusieurs mois, Sidya Touré et Cellou Dalein Diallo sont en séjour prolongé à l’étranger. L’on demande s’ils sont en exil ou s’ils ne sont prêts à rentrer au pays. Pour le cas du président de l’UFR, il se considères être en exil car, dit-il n’ayant pas de maison à Conakry.

Au cour d’une conférence de presse animée ce mardi 6 septembre 2022, le ministre porte-parole du Gouvernement a apporté des clarifications sur la situation de ces deux leaders. Pour Ousmane Gaoual, les autorités de la transition n’ont pris aucune mesure qui contraint un leader politique où de la société civile à s’exiler.

« Il y’a plusieurs manières de se mettre en exil. Vous avez un exilé économique, exilé volontaire, exilé géographique, y’en a partout. Chacun choisi la thématique qui l’accompagne. C’est qui est claire, ce que les autorités de la transition, n’ont pris aucune disposition pour que nos acteurs politiques, les acteurs de la société civile se mettent en exil. Après qu’ils choisissent de ne pas rentrer au pays, c’est leur liberté. Moi, de tous ceux qui interviennent dans les médias disent  »je suis occupé à faire telle ou telle activité à l’étranger, quand je finis je rentre » (…) Nous nous considérons qu’ils sont en mission. Ce qu’ils disent, quand ils finiront leurs missions, ils rentreront au pays donc où est le problème », a laissé entendre le porte-parole du Gouvernement Ousmane Gaoual Diallo.

Ben Bella pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus