Droits de l’homme en Guinée : « le CNRD doit se ressaisir pour permettre aux citoyens d’exercer leurs droits » Me DS Bah

Le vice-président de l’OGDH était chez nos confrères de FIM Fm dans l’émission MIRADOR ce mercredi 7 septembre 2022 pour parler de la situation des droits de l’homme en Guinée. Maître Alpha Amadou DS Bah, avocat inscrit au barreau de Guinée estime que l’État est sur le point de fuir ses responsabilités depuis la prise du pouvoir du CNRD. « Cela est très grave pour un État de se déclarer en faillite. Il est de la responsabilité de l’État de garantir d’abord les libertés fondamentales des citoyens, ensuite l’exercice de leurs droits. On ne pas s’abriter derrière une incapacité de l’État pour violer systématiquement un droit fondamental. À la suite de cette déclaration, le gouvernement devrait démissionner tout simplement puisqu’il aura démontré son incapacité de faire face à des obligations régaliennes. Au lieu de se mettre dans des discours inutiles, il est important que le CNRD et le gouvernement se ressaisissent pour permettre aux citoyens d’exercer leurs droits », a déclaré le vice-président de l’OGDH

À lire aussi : Massacre du 28 septembre 2009 : vers la tenue du procès au plus tard le 28 septembre prochain.

Depuis la prise du pouvoir du CNRD aucune manifestation n’est autorisée par les autorités guinéennes. Me DS Bah pense qu’il est temps que cette interdiction soit levée et que les manifestations soient encadrées et les auteurs des tueries répondent de leurs actes devant la justice. « Il faut ouvrir un couloir de dialogue sincère et honnête pour que les gens qui veulent manifester se retrouvent sur la table pour aplanir les divergentes. On ne peut pas gérer la transition de façon solitaire, et espérer qu’il n’y ait pas de manifestations dans le pays. Ce n’est pas parce qu’à un endroit, les droits sont respectés, qu’ils doivent être violés de l’autre côté »,  a indiqué Me Alpha Amadou DS Bah.

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus