Transition en Guinée : « il y a un risque de conflit ouvert voire, un risque d’affrontements. » Makalé Traoré 

http://Actuguinee.org / La communauté internationale depuis quelques mois dit être préoccupée par la situation sécuritaire de la Guinée, à l’allure dont la transition guinéenne est conduite par les autorités militaires au pouvoir.

Même pensée pour  Dr Makalé Traoré, présidente du Parti de l’action citoyenne par le travail (PACT), dit craindre pour l’avenir de notre pays. L’ancienne candidate à la présidentielle d’octobre 2020 pense qu’il y a risque de conflit ouvert si le CNRD ne change pas. « Nous sommes inquiets, la majorité des guinéens est aujourd’hui dans un questionnement profond. Et je pense que cette question, aujourd’hui, mérite une réflexion profonde. Je suis inquiète, préoccupée, je pense que le diagnostic est franc, la Guinée est en crise parce que les Guinéens ne partagent pas de façon consensuelle la conduite de cette transition. Il y a des violences, des morts, des arrestations, plusieurs leaders sont absents du pays et beaucoup de souffrance au quotidien au sein de nos populations », a-t-elle déploré.

À lire aussi : 36 mois de durée de la transition : « Ça a débuté au mois de mai… », Ousmane Gaoual, porte-parole du Gouvernement

Invitée de l’émission Mirador de la radio FIM FM ce mardi 6 septembre 2022, Dr Makalé Traoré n’a pas caché sa déception sur la manière dont les putschistes conduisent les affaires du pays. : « Les Guinéens sont aujourd’hui déboussolés. il y a un risque de conflit ouvert, voire un risque d’affrontements. Et si rien n’est fait ce qui compliquerait davantage notre déjà difficile vivre ensemble », a déclaré l’ancienne candidate à la présidentielle d’octobre 2020 au micro de nos confrères de FIM FM

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus