Demande de mise en liberté provisoire de Foniké et Cie : la cour d’appel déboute les avocats

http://Actuguinee.org / Le coordinateur du Front national pour la défense de la constitution Fonike Mengue, Ibrahima Diallo (responsables des opérations du FNDC) et Saïkou Yaya Barry (ancien député et secrétaire exécutif de l’UFR), vont devoir patienter à la maison centrale en attendant le début de leur procès dont la date n’est toujours pas encore fixée.

Pour leur mise en liberté, les avocats en charge du dossier avaient relevé appel devant la chambre de contrôle de la cour d’appel de Conakry. Ils ont été déboutés ce mercredi 31 août 2022 « Nous avons fait appel contre une ordonnance de placement sous mandat de dépôt, et que le juge d’instruction en charge a rejeté notre demande, alors, la chambre de contrôle qui est là juridiction de censure a examiné de nouveau, et aujourd’hui, c’était le jour du délibéré mais très malheureusement, il a confirmé l’ordonnance prise par le juge d’instruction d’instance », a déclaré Maître Alseny Aïssata un des conseils des prévenus au sortir de l’audience

Il a ensuite annoncé la poursuite du combat pour une libération rapide de leurs clients « le combat continue, le dossier est loin d’être classé, nous allons accélérer les choses pour aller au fond » a fait savoir l’avocat au micro de notre reporter

En détention depuis le 1er août dernier à la maison centrale de Conakry, Oumar Sylla, alias ‘’Foniké Menguè’’ (le coordinateur national du FNDC), Ibrahima Diallo (responsables des opérations du FNDC) et Saïkou Yaya Barry (ancien député et secrétaire exécutif de l’UFR), sont poursuivis pour « attroupement interdit, incendie volontaire, association de malfaiteurs, destruction de biens, violence et complicité ».

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus