Maison centrale de Conakry : le ministre de la justice rencontre certains anciens dignitaires de l’Ancien Régime d’Alpha Condé

http://Actuguinee.org / C’est une journée marathon sous une pluie battante, le ministre de la Justice et des droits de l’Homme a effectué ce lundi 29 août 2022,plusieurs visites dans l’enceinte de la maison centrale de Conakry.

Tout d’abord, Alphonse Charles Wright et sa suite ont visité la salle de surveillance de la maison centrale de Conakry, l’infirmerie et les salles de détention des femmes. 

Pendant la visite, le ministre a remarqué que les 2 détecteurs des métaux envoyés à la maison centrale ne sont pas fonctionnels. L’un en panne et l’autre se trouveraient avec l’ex-régisseur qui a été démis de ses fonctions après la dernière tentative d’évasion dans cette maison d’arrêt.

Au niveau de l’infirmerie des femmes, le médecin-chef trouvé a fait part de ses besoins qui sont entre autres des lits, des matelas, des médicaments et des toilettes et le problème d’ambulance.

Pour sa part, Alphonse Charles Wright a rassuré le médecin que tout est en train d’être mis en œuvre pour la rénovation complète du bâtiment et les besoins énumérés seront pris en charge dans les jours qui suivent. Pour la réparation de l’ambulance, ordre a été donné de régler le problème immédiatement.

Après ce pavillon, direction les différentes cellules pour rencontrer les anciens dignitaires du régime Condé, détenus à la maison centrale de Conakry dans le cadre des infractions économiques et financières. Il s’agit de l’ancien Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, l’ancien ministre de la Défense nationale Docteur Mohamed Diané et l’ex-directeur du fonds d’entretien routier Souleymane Traoré, dans leur cellule, l’ancien président de l’Assemblée nationale, Amadou Damaro Camara et l’ancien ministre de l’urbanisme et de l’habitat Dr Ibrahima Kourouma et d’autres détenus dans le cadre de la CRIEF.

Selon la délégation du ministre, au cours de ces différentes rencontres tenues loin des caméras et micros des journalistes, il a été question pour le ministre de s’enquérir de leurs conditions de détention au sein de cet établissement pénitentiaire.

Charles Wright a rassuré qu’ils bénéficieront d’une justice équitable conformément à la loi. Il leur a également rassuré de s’investir afin que leurs droits soient respectés.

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus