Massacre du 28 septembre 2009 : « le procès aura lieu avant la fin de l’année » rassure Charles Wright

http://Actuguinee.org / Treize ans après les massacres dits de 28 septembre 2009, sous la junte pilotée par le capitaine Moussa Dadis Camara , une lueur d’espoir vient de pointer à l’horizon pour les centaines de victimes et leurs familles.

 C’est du moins ce qu’on peut croire a l’issu de la rencontre organisée par le ministre Alphonse Charles Wright ce vendredi avec les magistrats de la Cour Suprême, des Cours d’appels, des tribunaux des premières instances, et des greffiers choisis pout conduire le procès.

 « Ce sont vous les magistrats de Guinée, ce sont vous les greffiers de Guinée qui aurez la responsabilité morale devant l’histoire de pouvoir juger ce crime de masse selon votre serment, selon votre intime conviction. Ce que je peux en tant que ministre de la justice c’est de vous réitérer notre volonté ferme d’assurer votre protection. » A tout d’abord indiqué le ministre de la justice

Le ministre de la Justice garde des Sceaux et des Droits de l’Homme n’a pas manqué par ailleurs de souligner les attentes par rapport à ce procès  » La proposition des magistrats sera faite sur la base de deux pools qui seront mis en place. Le pool parquet qui va être dirigé par un haut magistrat de la Cour Suprême et le pool de siège aussi par un haut magistrat de la Cour. À l’issue de la formation, vous allez me faire une proposition qui doit aller à quel degré. Je vous assure que je ne vais pas déroger à cela en tant que vice-président du conseil supérieur de la magistrature, le président de la transition ne dérogera pas à cela. Que chacun soit concerné par ce procès parce que c’est une partie de l’histoire de la justice que nous devrons écrire dans les marbres de l’histoire avec l’encre positif de ce que nous comptons donner comme message aux yeux du monde entier. » A fait comprendre le ministre de la Justice Charles Wright

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus