CPI : « le signalement du FNDC reçu par le procureur de la Cour avec les éléments de preuves », Sékou Koundouno

http://Actuguinee.org / Près d’un mois le FNDC a transmis un lot de preuves au Procureur de la Cour Pénale Internationale (CPI), suite au signalement de la répression meurtrière des manifestions du Front. 13 personnalités dont le Colonel Mamadi Doumbouya ont été indexés d’avoir commis ces répressions.

A date, où en est-on avec l’évolution de ce signalement auprès de la CPI ? Es-ce-que le FNDC a reçu une réponse de la part du CPI après la transmission des éléments de preuves des répressions ?

Sékou Koundouno, responsable des stratégies et planification du FNDC a donné des éléments de réponse ce vendredi 26 août dans l’émission Mirador chez nos confrères de Fim Fm

« Le 22 août 2022, nos avocats ont reçu un lettre venant de Monsieur Mark Dillon qui est chef de l’unité des informations des éléments de preuves auprès de la Cour Pénale internationale les informant que ce signalement du FNDC a été reçu par la Cour avec les éléments de preuves et que le bureau du procureur maître Kahn a été mis à la tâche afin d’analyser et étudier ces éléments de preuves et indiquer à nos avocats de se mettre à leur disposition pour des futurs échanges, afin de mieux savoir ce que suit et que les futures communications que le procureur de la Cour Pénale International animera bientôt et le dossier guinéen sera inscrit à l’ordre du jour. Et le procureur indiquera quelle est la suite à donner à la demande du FNDC conformément à la compétence de la Cour Pénale Internationale », a fait savoir Sékou Koundouno.

Ben Bella pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus