Parade du cortège du colonel Doumbouya sur l’Axe : « C’est une route qui fait partie de la Guinée » Elie Kamano 

Le mercredi dernier le président de la transition, colonel Mamadi Doumbouya a effectué un passage sur l’autoroute le prince alors que le FNDC avait appelé à une manifestation  ce jour pour exiger le respect de l’article 77 et un retour rapide à l’ordre constitutionnel.

Pour de nombreux citoyens, ce passage du cortège du colonel Mamadi Doumbouya sur l’axe Hamdallaye-Bambeto-Cosa qui s’est soldée par la mort par balles de deux jeunes est une provocation.

Une idée que ne soutient pas Elie Kamano. Le leader du parti PGSD invité dans l’émission Mirador de FIM Fm a que nul ne peut restreindre les mouvements du président de la transition dans le pays. « Sur les 246 kilomètres carrés de la Guinée, le président peut-il être interdit de passer sur un bout de terre ? En tant que premier magistrat de ce pays, je ne vois pas pourquoi on va restreindre la circulation ou les lieux où le président doit se rendre. Mais j’ignore l’agenda qui a conduit le président là-bas ce jour-là », a fait savoir le président du PGSD

Pour  Elie Kamano « Quand ils ont arrêté Alpha Condé, ils sont passés avec lui sur l’axe, est-ce qu’on a demandé l’avis de quelqu’un ? L’axe, c’est la Guinée. L’axe, c’est Conakry et le premier magistrat du pays, c’est Mamadi Doumbouya. C’est une route qui fait partie de la Guinée. Le président peut l’emprunter. N’importe qui peut l’emprunter. J’ignore les circonstances, le calendrier ou l’agenda qui a poussé le président sur l’axe ».a soutenu l’ancien reggae man

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus