Charles Wright répond à l’AMG : « Cette déclaration au contenu plein de contrariétés, de contrevérités doublées d’une insuffisance professionnelle avérée… » 

http://Actuguinee.org / C’est un bras de fer qui s’engage désormais entre l’Association des Magistrat de Guinée (AMG) et le Garde des sceaux, ministère de Justice et des Droits de l’Homme.

Après le rappelle à l’ordre de Alphonse Charles Wright par l’AMG, l’ancien procureur près la Cour d’appel sort de sa « tanière » pour répondre à Mohamed Diawara signataire de la déclaration de l’Association des Magistrats de Guinée.

Dans un communiqué publié ce mardi 16 août 2022, le ministre Charles Wright n’a pas lésiné ses mots pour qualifier la déclaration de l’AMG « plein de contrevérités ». « Cette déclaration qui est la deuxième du genre à l’égard d’un ministre de la justice, garde des sceaux, au contenu plein de contrariétés, de contrevérités doublées d’une insuffisance professionnelle avérée et de propos vexatoires, met en évidence qu’elle n’engage nullement le corps de magistrat au regard des valeurs de compétence, d’intégrité, de courtoisie, et surtout de probité morale et intellectuelle que ladite corporation incarne dans son fondement ».

Pour le ministre de la Justice, au lieu de renforcer la cohésion entre les magistrats et l’administration centrale de la justice, le président du conseil d’administration de l’AMG, « s’est inscrit dans une logique de dénigrement pour vouloir s’attirer l’estime publique au détriment de la volonté des autorités de cette transition à accompagner l’institution judiciaire. Nul ne sait pour quel intérêt », a laissé entendre Alphonse Charles Wright.

Actuguinee vous propose ci-dessous le communiqué du ministre de la Justice

Ben Bella pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus