Reaction à chaud de Me Konaté suite à sa suspension par le barreau de Guinée : « je n’avais jamais, jusqu’à présent, ressenti un sentiment aussi douloureux que d’être la vindicte… »

Actuguinee.org / On vous l’annonçait précédemment, Me « Mamadou Ismaila Konaté inscrit aux Barreaux du Mali et de Paris et avocat de l’ancien Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, en détention depuis le 06 avril dernier a été interdit de postuler et de plaider devant toutes les Juridictions de la République de Guinée par l’ordre des avocats le 04 aout dernier.

Pour justifier sa décision, l’Ordre des Avocats de Guinée (OAG) invoque l’argument selon lequel  « il n’existe aucune convention de réciprocité entre les barreaux de Paris, du Mali et la Guinée, quant à l’exercice de la profession d’avocat.»

Plus loin l’Ordre des Avocats de Guinée (OAG) précise que  « maître Konaté ne bénéficie pas d’une autorisation expresse du Bâtonnier. Le Barreau reproche aussi à l’ancien ministre de la Justice du Mali d’avoir tenu des propos discourtois envers le procureur de la Crief, Aly Touré. »

Il n’en fallait pas assez pour irriter la colère et la déception de Me Mamadou Ismaila Konaté à l’égard de ses confrères guinéens.

Dans une lettre adressée à ceux-ci, l’avocat malien, déplore la décision lui interdisant de plaider et de postuler en Guinée.

Pour lui, ses confrères guinéens « lui ont privé la robe. Un geste qu’il estime maladroit, malhabile et gauche. »

Il indique en outre que « depuis qu’il est redevenu avocat « il n’avait jamais, jusqu’à présent, ressenti un sentiment aussi douloureux que d’être la vindicte de l’heure d’autres avocats avec lesquels, j’ai l’honneur d’avoir en partage la robe noire. »

Actuguinée.org vous propose l’intégralité de sa lettre…

Lettre-a-mes-confreres

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus