Refus de l’ouverture d’un cadre de dialogue : Ousmane Gaoual Diallo, trouve le coupable

http://Actuguinee.org / Les acteurs socio-politiques et le Gouvernement guinéen n’arrivent pas à ce jour, à s’entendre sur l’ouverture d’un cadre dialogue transparent et inclusif. Interpellé sur la question dans l’émission Espace expression, le porte-parole du Gouvernement a apporté des précisions

Pour Ousmane Gaoul Diallo, le gouvernement guinéen a ouvert un cadre dialogue qui est toujours sur place, cependant, les acteurs socio-politiques refusent de venir au tour de la table.

« Ils ont réclamé qu’il soit mis en place un cadre de dialogue. C’est ce que le premier ministre a procédé. Mais à peine entamer les acteurs importants ont dit qu’ils ne reviendraient plus et ce cadre de dialogue reste toujours sur place. Il est ouvert (…) Actuellement les acteurs politiques et de la société civile refusent même de venir au cadre de dialogue pour dire qu’on leur donne la chance. Qu’on aille à un accord pour juger le CNRD et son gouvernement sur sa mise en œuvre… Aujourd’hui, le CNRD appelle au dialogue et on commence à dire tels et tels partis ne doivent pas prendre part, parce que ce sont des petits partis », explique le porte-parole du Gouvernement.

La question de dialogue politique en Guinée a toujours été caractérisé par un déficit de confiance dans les rapports entre les pouvoirs et les acteurs socio-politiques, « ce n’est pas nouveau », rappelle le ministre de l’habitat. Et pour remédier à ce manque de confiance, propose-t-il « il faut beaucoup d’engagement. Il faut un détachement émotionnel sur les évènements. Ce n’est pas facile pour celui qui connait l’histoire de ce pays », a fait savoir le Porte-parole du Gouvernement Ousmane Gaoual Diallo.

Mbella Diallo pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus