Menace du Ministre Charles Wright de dissoudre le FNDC : ‘’ personne ne peut faire tomber le FNDC, C’est un état d’esprit. ‘’  (Sékou Koundouno)

Face aux journalistes hier  lundi, le ministre de la justice Alphonse Charles Wright a menacé de dissoudre le FNDC. Pour le garde des sceaux, le FNDC n’a pas une ‘’existence juridique’’ « Toutes les organisations qui n’ont pas une existence légale, dans les jours à venir, leurs activités seront interdites dans les plus brefs délais, c’est notamment le cas du FNDC », avait  déclaré le ministre dans une sortie médiatique

Répondant à cette sortie du garde des sceaux ce mardi 2 août 2022 sur FIM FM dans l’émission Mirador, Sékou Koundouno, responsable des stratégies et planification du mouvement anti-troisième mandat a rappelé que le FNDC est un mouvement citoyen qui n’a pas besoin d’un agrément ni l’autorisation d’une quelconque autorité. « Le FNDC est un mouvement citoyen qui n’a besoin ni d’agrément, ni l’avis du CNRD, ni l’avis du ministre de l’Administration, ni l’avis de la Justice, ni d’autorisation. Il continuera à exister en dépit des obstacles qu’ils vont vouloir lui imposer », a déclaré Sékou Koundouno

Avant d’indiquer plus loin que la junte militaire au pouvoir ne pourra en aucun cas faire tomber ce mouvement. « Alpha Condé et son régime n’ont pas pu faire tomber le FNDC, personne d’autre n’y arrivera. C’est un état d’esprit. C’est de nul et de sans effet », a tenu à faire comprendre au ministre de la justice, le responsable des stratégies et planification du FNDC.

Hassanatou Barry pour Actuguinée.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus