Violences en Guinée : Alphonse Charles Wright sonne pour bientôt la fin des activités du FNDC

Le ministre de la Justice et garde des sceaux est monté au créneau ce lundi 1er août 2022 à Conakry pour dénoncer les actes de violences enregistrés ces derniers jours

Devant la presse, il a promis de tirer prochainement un trait sur « les organisations sans existence légale ». Et sur le coup il a pointé un doigt sur le FNDC. « Toutes les organisations qui n’ont pas une existence légale, dans les jours à venir, leurs activités seront interdites dans les plus brefs délais, c’est notamment le cas du FNDC », a  déclaré le ministre

A en croire le Garde des Sceaux,  plusieurs mineurs ont été interpellés par les forces de l’ordre et lors des récentes manifestations de rue appelées par le FNDC le 28 juillet dernier. Pour Alphonse Charles Wright, ces mineurs qui ont été mis aux arrêts auraient pris des  « stupéfiants  » notamment du tramadol et de l’alcool.

« C’est la première fois que les enfants de moins de 10 ans sont utilisés pour des fins de manifestation.  Les enfants qui ont été arrêtés, les examens ont prouvés qu’ils ont utilisé du tramadol, des boissons alcoolisées. Qui finance tout ça ? Et pour quelle fin? Est-ce que la protection de ces enfants n’est pas de l’obligation de l’Etat? Est-ce parce que tout simplement on n’est pas d’accord avec la manière que les choses se passent, on est quand même permis d’utiliser les enfants, les faire sortir dans les rues pour braver l’autorité de l’état  »,  a fait comprendre le ministre

Il a par la suite indiqué que des enquêtes vont être diligentées pour faire la lumière sur les cas de décès enregistrés lors de ces manifestations « il y a eu des personnes qui sont mortes dont j’attends les résultats de l’autopsie,  nous communiquerons comme à nos habitudes par rapport à tout ce qui est autour de ces décès.  Mais dore et déjà, ceux qui ont provoqué ces manifestations, ceux qui les ont commanditées, ceux qui ont fait appel à tout ça, chacun répondra de sa responsabilité face à la justice »  a laissé entendre Charles Wright

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus