Durée de la transition en Guinée : « On a réussi à les convaincre pour 24 mois » Umaro Sissoco Embaló

http://Actuguinee.org / Le président en exercice de la Cedeao et président de la Guinée-Bissau Umaro Sissoco Embaló en conférence de presse ce jeudi 28 juillet 2022 à l’occasion de la visite dans son pays du président français Emmnuel Macron a révélé avoir réussi avec le président de la commission de l’organisation sous-régionale à convaincre la junte au pouvoir à Conakry que la transition ne peut pas traverser les 24 mois. « J’ai été à Conakry avec le président de la commission de la Cedeao pour faire comprendre à la junte militaire la décision du sommet des chefs d’Etat que la transition ne peut pas dépasser les 24 mois. Eux avaient proposé 36 mois. On a réussi à les convaincre », a déclaré Embaló à la presse.

Ajoutant qu’il a été décidé de la création d’une force anti-putsch dans l’espace Cedeao « le projet est déjà sur la table, la création d’une force anti-putsch nous y sommes entrain d’y penser  et cela va permettre à tout le monde de comprendre que nous sommes en plein 21 ème siècle et c’est inadmissible et inacceptable les coups d’Etats. On ne peut pas penser que pour arriver au sommet de l’Etat il faut faire des coups d’Etats, non pour cela il y a des procédures pour arriver a être chef de l’Etat.  Alors il faut qu’on soit tous républicains et c’est le peuple qui a le droit de sanctionner les dirigeants » a laissé entendre le président en exercice de la Cedeao

Réagissant à ce projet, Emmanuel Macron a estimé que la force anti-putsch serait « extrêmement efficace pour lutter contre les déstabilisations qu’on a vu fleurir dans la région ».

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus