Cour Constitutionnelle : des poursuites judiciaires contre Mohamed Lamine Bangoura ex-Président de la Cour et 7 autres conseillers 

http://Actuguinee.org / Après la condamnation par la CRIEF de l’ex DAF de la Cour constitutionnel Sidiki Sylla pour des faits de détournement de deniers publics, le Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme s’attaque au Président de la défunte Cour et 7 autres membres.

En effet, Charles Wright a enjoint au Parquet Général ce mardi 26 juillet, d’engager des poursuites judiciaires contre Mohamed Lamine Bangoura ancien Président de la Cour constitutionnel et 7 autres conseillers pour des faits présumés de corruption, enrichissement illicite, blanchiment d’argent, faux et usage de faux en écriture publique, parjure, détournement de deniers publics et complicité.

Il est reproché à l’ex Président de la Cour Mohamed Lamine Bangoura, de s’être lancé sans cause justifiant une mission de service public, dans l’acquisition immobilière au Sénégal portant sur l’immeuble R+4 pour un montant de quatre cent quatre millions de francs CFA (404 000 000 CFA) et d’une villa à Nongo d’une valeur de cinq milliards de francs guinéens (5 000 000 000 GNF) .

Le ministre de la Justice soutient que la dissimulation de ce montant est techniquement impossible sans la participation active ou passive de l’ordonnateur des dépenses, en l’occurrence, Mohamed Lamine BANGOURA et les autres membres de la Cour Constitutionnelle qui ont un regard de contrôle sur la situation financière.

Plus d’explications, lisez plutôt le courrier de Charles Wright au Parquet Général…

Ben Bella pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus