CRIEF : devant le ministre de la Justice, le président de la Cour fait des révélations..

http://Actuguinee.org / La Cour de Répression des Infractions Economiques et Financières habilitée à récupérer les milliards de l’Etat détournés par des cadres de l’administration publique, n’a toujours pas son budget de fonctionnement.

L’annonce a été faite par le président de la CRIEF Noel Koulemou lors de la rencontre des magistrats de ladite Cour avec le ministre de la Justice Alphonse Charles Wright. En outre, cette juridiction spéciale rencontre plusieurs autres difficultés pour son fonctionnement.

« Après sept mois de travail acharné, la Cour de Répression des Infractions Économiques et financières en tant que juridiction stratégique est confrontée à de réelles difficultés pour son meilleur fonctionnement dont entre autres : le manque de budget de fonctionnement ; le non réajustement du traitement salarial de ses membres ; le manque de formation continue ; l’inexistence d’une bibliothèque bien fournie ; le manque de logement administratif et des véhicules de service pour tous ses membres ; le faible niveau de sécurité du personnel ; le manque de service technique d’appui ainsi que des groupes électrogènes », a-t-il révélé.

Ben Bella pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus