CRIEF : « Les soldes bancaires de Souleymane Traoré annoncés par le procureur sont inexacts » s’indignent ses avocats

http://Actuguinee.org / Les Avocats de l’ex DG du FER apportent un démenti formel et cinglant sur le solde de dix milliards trouvés sur les comptes de leur client annoncé en conférence de presse par le parquet spécial de la CRIEF. C’était le vendredi 15 juillet 2022.

D’entrée, ils affirment sans barguigner que lesdits comptes et l’ensemble des opérations ont fait l’objet de vérifications devant la chambre d’instruction de la CRIEF.

L’instruction étant secrète, les Avocats de la Défense interrogés par notre rédaction, se disent surpris de ce réquisitoire contre leur client devant les médias.

Ils regrettent que le seul objectif de cette sortie est de discréditer leur client, puis justifier la longue détention de celui-ci.

A rappeler que l’ancien DG du fer est en prison depuis 05 mois, ce, sans enquête préliminaire préalable.

A préciser que Souleymane Traore et ses avocats ont affirmé, dès la première comparution, n’avoir aucune envie d’engager une plaidoirie médiatique face au Parquet Spécial de la CRIEF.

« Le combat sur ce terrain est à l’évidence inégal entre un prisonnier et son geôlier », fulminent-t-ils.

« Mr Traoré, cadre supérieur de banque pendant 14 ans, directeur du FER pendant huit ans, n’a au demeurant aucun problème à déclarer publiquement et à justifier l’épargne constituée pendant sa carrière et gardée exclusivement dans son pays », rassure un des conseils de l’ancien banquier.

« Le discrédit permanent, la rancœur et l’humiliation ne sont pas une option fatale contre ceux qui ont occupé une parcelle de pouvoir dans notre pays. Une autre voie est possible, dans la JUSTICE », regrette un autre conseil du même détenu.

Par ailleurs, des observateurs soutiennent que la vérité des chiffres est simple à établir de façon précise surtout pour des comptes gelés depuis le 5 septembre.

Sadikou

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus