Massacre du 28 septembre 2009 : le président Doumbouya instruit le ministre de la Justice de tenir le procès au plus tard le 28 septembre 2022

À l’occasion du conseil ordinaire des ministres tenu le jeudi 14 juillet 2022, le Colonel Mamadi Doumbouya a instruit l’ouverture du procès d’ici à deux mois.

«Pour l’organisation du procès des évènements douloureux du 28 septembre, le Président de la Transition a instruit avec insistance le nouveau ministre de la Justice de prendre toutes les dispositions en vue d’organiser le procès au plus tard le 28 septembre 2022», a annoncé Ousmane Gaoual Diallo le porte-parole du Gouvernement.

Du coté de l’avocat de d’Aboubacar Sidiki Diakité alias Toumba inculpé dans cette affaire, cette annonce du président Doumbouya ne serait être tenable.

Pour lui, à date rien n’est fait pour un procès juste et équitable  «  je dis que ce n’est pas tenable parce que nous sommes déjà au mois de juillet. Le bâtiment qui doit abriter ce procès est très loin d’être terminé. Il y a la question de son équipement, c’est à dire la commande du matériel ne prendra pas moins de (3) mois. Sans oublier le dossier de la procédure qui n’est toujours pas transmis au tribunal criminel de Dixinn comme on nous le faisait croire » a expliqué Me Paul Yomba Kourouma

A rappeler que c’est le 28 septembre 2009, des éléments des forces armées guinéennes sous la junte du capitaine Moussa Dadis Camara, prenaient d’assaut un stade de Conakry, la capitale, où s’étaient réunis plusieurs milliers d’opposants. Près de 160 personnes ont alors été tuées dans l’attaque et 1 400 autres blessées tandis que plus d’une centaine de femmes ont également été violées par les soldats.

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus