Mise en place et suspension de la commission ad hoc au CNT : Cellou Baldé de l’UFDG exige la dissolution du CNT 

http://Actuguinee.org/ Le président du CNT Dansa Kourouma a mis en place ces derniers jours une commission ad hoc chargée de l’élaboration de l’avant-projet de la nouvelle constitution. Aussitôt mise en place, le CNRD a sorti un communiqué demandant au CNT de sursoir toute activité allant dans ce sens.

Interpellé sur cette actualité chez nos confrères de Fim fm, le responsable des fédérations de l’UFDG Cellou Baldé soutient que tous les organes de la transition se sont faits disqualifier et demande la dissolution du CNT

« Il y’a peut-être cinq (5) jours j’avais publié sur ma page Facebook. J’avais dit l’ensemble des organes de la transition se sont disqualifiés au regard de l’évolution de la situation dans notre pays, surtout de la conduite de la transition. J’avais parlé notamment du CNT et j’avais demandé à ce que la classe politique, l’ensemble des forces vives exigent la dissolution du conseil national de la transition. Quelques jours après, cette liste de Dansa est arrivée. Je crois que cela est venu un peu jeter de l’huile sur le feu, ce n’est pas comme ça qu’on gère un organe législatif de transition, nous sommes dans une période de rupture de légitimité. Et donc, on va à la recherche du consensus » a-t-il laissé entendre.

Ce responsable politique de l’UFDG fait savoir qu’il y’a une commission de lois qui existe au CNT dans le cadre de son règlement intérieur. Pour lui, « Dansa Kourouma n’avait pas la latitude, les prérogatives de créer une autre commission en tout cas en mettant de côté le règlement intérieur de l’Assemblée nationale, en mettant de côté la commission de lois ».

Par ailleurs, il a salué la démarche du CNRD qui, à travers un communiqué a mis fin dit-il « à cette cacophonie » en suspendant toute activité relative à l’élaboration d’un avant-projet de nouvelle constitution.

Mbella Diallo pour Actuguinee.org

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus