Deux femmes se donnent en spectacle pour un homme et se retrouvent au tribunal

Une bagarre a eu lieu dans une ruelle du quartier Diallobougou de la commune de Tambacounda. Elle a opposé Sira Boubane (29 ans) mère de deux enfants, sa petite sœur Odile Boubane (23 ans) et Alimatou Diallo âgée de 20 ans.

Les deux sœurs Boubane ont violemment tabassé la dernière nommée avant que des gens ne viennent les séparer.

Tout est parti d’une affaire de rivalité entre Sira Boubane et Alimatou Diallo qui habitent dans le même quartier. La pomme de discorde est un homme du nom de Hamidou, sans autre précision, dont elles sont toutes les deux amourachées.

Selon l’enquête de police du commissariat de Tamba, ce n’est pas la première fois que les deux filles se donnent en spectacle, d’autant qu’elles ont l’habitude de se jeter des piques chaque fois qu’elles se croisent. Sira Boubane a toujours menacé Alimatou Diallo si jamais elle ne laisse pas son copain Hamidou, avec qui elle a deux enfants, et d’arrêter sa relation avec lui.

Toutes les deux parties ont déposé plainte et ont été arrêtées, puis envoyées en prison. Attraites à la barre du tribunal de grande instance de Tamba, Alimatou Diallo a déclaré que c’est Sira Boubane qui l’a interpellée sur sa supposée relation amoureuse avec son copain Hamidou.  Ce qu’elle a confirmé.

C’est ainsi que Sira et sa sœur Odile Boubane se sont acharnées sur elle, alors qu’elle vaquait tranquillement à ses occupations.  Odile l’a filmée avec de diffuser la vidéo sur les réseaux sociaux.

Interrogée, Odile a contesté avec véhémence les faits de bagarre à elle reprochés, déclarant que Sira et Alimatou ont commencé leur problème depuis février, alors qu’elle était à Dakar et c’est Sira qui l’a informée qu’Alimatou a insulté leur maman.

Elle avoue toutefois avoir filmé Alimatou et diffusé la vidéo.

Quant à Sira, elle a déclaré que sa rivale Alimatou l’a injuriée de mère avant de lui donner un coup d’épaule auquel elle a riposté.

Alimatou a enfoncé le clou que c’est bien les deux sœurs Boubane qui l’ont poursuivie avant de la tabasser.

 Le procureur Pape Khalil Fall, qui a tancé les parties, a requis l’application de la loi.

Le tribunal les a finalement condamnées à deux ans de prison assortis du sursis. 

Lu sur Seneweb.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus