Communiqué du CNRD sur rédaction d’une nouvelle constitution: ‘’ moi en tant qu’acteur politique, je considère qu’ils sont dans le dilatoire’’ Cellou Baldé

Hier Dimanche, le CNRD a rendu public un communiqué pour interpeller le CNT afin de surseoir à toute activité allant dans le sens de la rédaction d’une nouvelle constitution jusqu’à ce que le rapport final des assises soit disponible. 

Depuis cette note du CNRD, la décision est diversement appréciée  par les acteurs sociopolitiques de la Guinée.

Sur FIM Fm ce lundi 11 juillet 2022,  Cellou Baldé, membre du bureau politique national de l’UFDG considère que les organes de la transition se sont déjà disqualifiés au regard de l’évolution de la situation dans notre pays « Il y a peut-être 5 jours j’ai publié sur ma page Facebook. J’avais dit que l’ensemble des organes de la transition se sont disqualifiés au regard de l’évolution de la situation dans notre pays, surtout la conduite de la transition. J’avais parlé notamment du CNT et j’avais demandé à ce que l’ensemble des forces vives exigent la dissolution du conseil national de transition (CNT). C’est quelques jours après que cette liste de Dansa est arrivée. Je crois que cela est venu quand même jeter de l’huile sur le feu. Ce n’est pas comme ça qu’on gère un organe législatif de transition » a-t-il déclaré

A en croire le coordinateur des fédérations de l’intérieur du pays au sein de l’UFDG, les organes de la transition sont dans le dilatoire « Nous sommes dans une période de rupture de légitimité et donc on va à la recherche du consensus. Oui, il y a eu un communiqué du colonel Sadiba au nom du CNRD mais moi en tant qu’acteur politique, je considère qu’ils sont dans le dilatoire. Il dit qu’ils attendent le rapport des assises et ils savent très bien que ces assises n’ont pas été inclusives. Les assises ont été boudées par une bonne partie de la classe politique, par les grands acteurs politiques représentatifs et les acteurs de la société civile représentatifs dans notre pays. Donc, pour moi jusqu’à présent il n’y a pas eu la volonté réelle d’aller vers un dialogue sincère et franca » a réagit Cellou Baldé sur Fim fm

Par ailleurs, Cellou Baldé fait comprendre par là que ces communiqués et contre-communiqués visent à saper les efforts de la CEDEAO « je crois que ces communiqués et contre-communiqués c’est pour saper les efforts de la CEDEAO, saper les efforts du peuple de Guinée par rapport à la mise en place d’un véritable cadre de dialogue pour que les forces vives de la nation et le CNRD, de commun accord, puissent décider du chronogramme de la transition, puissent s’assoir et discuter du cadre légal et réglementaire des élections notamment cette constitution, le code électoral et l’organe de gestion des élections tel que nous l’avons demandé dans les différentes lettres que nous avons adressées aussi bien au ministre Mory Condé qu’au Premier ministre. C’est la fuite en avant du CNRD qui continue. Pour moi Sadiba et Dansa Kourouma c’est bonnet blanc et blanc bonnet », a fait comprendre le chargé des affaires électorales au sein de l’UFDG

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus