La France opposée au régime de sanctions de la Cedeao contre Conakry (Confidences )

Dimanche 3 juillet, jour du 61è sommet des chefs d’Etats de la Cedeao.
Nous sommes déjà à l’hôtel Kempesk d’Accra, lieu où doit se tenir dans quelques minutes la rencontre.
Les tractations se poursuivent dans les couloirs de l’hôtel et certaines langues se libèrent.
Au 6è étage de l’imposant hôtel où logent les chefs d’Etat, entre les va-et-vient, tous les dossiers sont sur la table.
Certains diplomates que nous avons approchés sont catégoriques : « la France s’oppose au régime de sanctions contre la Guinée sous prétexte que cela affaiblirait le Premier ministre… ».

Selon la même source, « deux clans s’affrontent actuellement en Guinée, les radicaux conduits par le ministre de l’administration du territoire, le président du CNT et l’aile modérée incarnée par le Premier ministre Mohamed Béavogui ». Nous y reviendrons…

Bangaly Steve Touré, depuis l’hôtel Kempeski d’Accra pour Mediaguinee

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus