Guinée : le FNDC demande à la CEDEAO la fixation d’un délai raisonnable et consensuel de la transition au lieu des 36 mois (communiqué)

Après la trêve observée par le FNDC pour donner une chance aux sollicitations de dialogue,  la coordination du FNDC dit constaté avec regret et désolation qu’aucune avancée significative n’est perceptible pour créer les conditions idoines pour recadrer la transition qui tangue en vue d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel.

Par ailleurs, le FNDC dénonce ce qu’il qualifie de parodie de rencontre tenue en début de semaine à l’hôtel kaloum qui n’a servi que de l’élément de communication pour le CNRD et son gouvernement.

Au regard des informations à sa disposition, le FNDC, informe l’opinion nationale et internationale de la prise en otage de la transition par des individus et groupes mafieux aux intérêts occultes et inavoués qui font tout pour créer le chaos.

Ci-dessous communiqué…

POINT-DE-PRESSE-FNDC-0

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus