Ouverture du dialogue politique : Les propositions phares de l’ANAD pour la conduite de la transition 

http://Actuguinee.org / L’Alliance Nationale pour l’Alternance (ANAD), dirigé par Cellou Dalein Diallo a pris part à la session inaugurale du cadre de dialogue lancé ce lundi 27 juin. Représenté par Dr. Oussou Fofana, la coalition a exprimé des recommandations et des souhaits relatifs au cadre d’une participation et une collaboration dignes.

Prenant la parole devant le premier ministre Mohamed Béavogui, le Vice-président de l’UFDG a rappelé la souffrance du guinéen et son soif de vivre dans un environnement politique et social apaisé.

« Nul besoin d’une quelconque démonstration pour comprendre que les guinéens sont suffisamment fatigués et ont, de ce fait, besoin d’un environnement politique et social apaisé. L’autre problème lié à ces crises est le déficit profond et chronique de confiance. Aujourd’hui, il est du devoir de chaque guinéen, des détenteurs du pouvoir ainsi que des différents acteurs de tous bords de s’investir pour l’établissement d’un environnement de collaboration basé sur la confiance réciproque. C’est pourquoi, nous avons pris acte de l’adresse que vous avez faite, concernant l’instauration d’un cadre de dialogue », déclare Fodé Oussou Fofana.

Pour un cadre préparatoire à un dialogue franc et sincère, l’ANAD a fait part au premier ministre des propositions pour conduire à bien les travaux :

  1. L’ANAD propose que cette rencontre-ci serve de cadre préparatoire pour un dialogue franc et sincère.
  2. Que le cadre de dialogue concerné fasse l’objet d’un décret présidentiel ou d’un arrêté de Monsieur le Premier Ministre.
  3. Que ledit cadre de dialogue soit composé par les Coalitions politiques les plus représentatives, les organisations de la Société Civile les plus crédibles et les plus représentatives.
  4. Que ledit cadre de dialogue accueille le G5 (Union Européenne, France, USA, les Nations Unies et la CEDAO).
  5. Que ledit cadre soit présidé par le Médiateur de la CEDAO. En cas d’absence de ce dernier, qu’il soit remplacé par un membre du G5.
  6. Au titre des mandats, l’ANAD propose :

– Que ledit cadre de dialogue fixe la durée de la Transition,

– Que le cadre élabore et approuve le chronogramme de la Transition, notamment le cycle électoral de la Transition », a énuméré la coalition politique l’ANAD

– Que les bases du choix relatif au type de régime, dans la future constitution, soit définies par ledit cadre,

– Que le cadre définisse les modalités de choix du type d’Organisme de Gestion des Élections (OGE) ainsi que du fichier électoral,

Ben Bella pour Actuguinee.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus