Manifestation du FNDC le 23 juin : Le Procureur Général brandit des menaces de poursuite 

A moins de 2 jours de la marche pacifique projetée par le FNDC, le Procureur Général près la cour d’appel de Conakry sort de sa réserve et brandit des menaces de poursuite judiciaire aux organisateurs de la manifestation.

Le procureur Alphonse Charles Wrigth l’a fait savoir dans une lettre adressée aux procureurs des Tribunaux de Première Instance de Mafanco, Dixinn et Kaloum. Il les instruit de poursuivre les leaders du FNDC « en cas de commission de faits répréhensibles de manifestations illicites, de participation délictueuse à une manifestation ou à une réunion publique».

Ci-dessous les copies de la lettre :

Ben Bella pour Actuguinee

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus