Mettre aveuglement les militants innocents de l’UFDG dans la rue, sera une manipulation de trop du FNDC (Bogola HABA)

http://Actuguinee.org / Les militants de l’UFDG ne sont plus dupes pour suivre aveuglement les appels des leaders du FNDC qui les détestent en réalité. Ceux de l’UFDG qui étaient en prison avec nous en savent davantage.

Question : Quelles sont les organisations politiques et de la société civile signataires de la charte du FNDC entre 2019 et 2020 pour combattre le 3ème mandat qui sont encore  membres  du FNDC en 2022 ?

En tout cas, pas l’UFDG ni les partis membres de l’ANAD dont je connais profondément le cas. Le RPG d’Alpha Condé est-il maintenant membre du FNDC  en 2022 ? Je ne sais pas. Et les partis membres du Front pour une transition apaisée FTA ? C’est Non.

Quant aux  membres du FNDT, c’est non car la défense de la Constitution n’est plus d’actualité mais plutôt la défense de la transition qui est justifiée. Oui, nous défendions tous la transition et le CNRD jusqu’en décembre 2021 avant que certains manipulateurs pour leurs intérêts personnels dévient une partie de la troupe vers la direction risquée des manifestations de rue.

Qui sont alors membres du FNDC après le 5 septembre  2021 et qui appellent à  une manifestation de rue le 5 Septembre 2022 ? Je ne sais pas.

Il est bon que chacun s’assume publiquement pour pouvoir situer les responsabilités des actes  posés et juger la cohérence et la logique du combat de chaque organisation.

Il nous semble que la direction de l’UFDG a  encore accepté de ‘’prêter temporairement’’ ses militants au FNDC pour le ‘’sale boulot’’ de la rue bien que  les autres leaders du ‘’FNDC politique’’ et du ‘’FNDC société civile’’ refusent catégoriquement et systématiquement de reconnaitre leur leader CDD comme présidentiable en Guinée.

Bon nombre de militants de l’UFDG sauront apprécier le moment venu la démarche tortue de leur direction en faveur du FNDC et du RPG qui les avaient combattus hier et qui cherchent à travers eux une nouvelle santé pour se relever de leur mort politique intervenue le 5 septembre 2021.

En le faisant, ce sera la manipulation de trop, car cela fait encore des militants de l’UFDG des éternels opposants à tous les rêgimes y compris les autorités d’une transition que l’UFDG a contribué activement à installer au pouvoir le 5 septembre 2021 au prix de beaucoup de sacrifices.

La place légitime de l’UFDG en tant qu’organisation impersonnelle n’est pas l’opposition stérile au CNRD par manipulation, mais plutôt dans la défense de la transition au sein du FNDT.

Keamou Bogola HABA
Coordinateur National du FNDT
#FNDT, Mon devoir, Ma patrie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus