AG du RPG Arc-en-ciel : « notre parti affiche une identité transversale qui force le respect »

http://Actuguinee.org / Après un temps d’arrêt à cause du coup d’Etat qui a renversé l’ancien parti au pouvoir , le RPG-AEC a repris son assemblée générale hebdomadaire ce samedi 4 juin, au siège du parti à Gbèssia.

Au cours de cette rencontre, le navire jaune a réitéré sa volonté de revoir l’ancien président Alpha Condé à la magistrature suprême du pays pour finir son mandat « Je prie le Tout Puissant Allah, Créateur de l’univers, de créer des forces internes ou des forces externes pour ramener le professeur Alpha Condé au pouvoir afin de terminer son mandat. C’est peut-être impensable, mais c’est possible » a déclaré l’ancien député  Mohamed Lamine Kamissoko.

Par ailleurs,   cette reprise a été l’occasion pour le conseil national exécutif provisoire de présenter son rapport d’activités provisoire.

Lire ledit rapport ci-dessous

  • Notre démarche, après le 5 septembre, a consisté, pour le RPG AEC et Partis Alliés, réunis au sein d’un Comité de crise, à s’inscrire sur la voie de notre participation à la transition avec pour principale condition, la libération du Pr Alpha Condé.
    A cet effet, du 14 septembre au 1er novembre 2021, des faits marquants ont permis au parti et à ses alliés de réaffirmer notre détermination pour la sauvegarde de nos intérêts supérieurs dans la perspective d’une transition inclusive et apaisée, dont :
  • La participation à plusieurs réunions de concertation avec le CNRD et la classe politique ;
  • La désignation de nos représentants au CNT ;
  • La transmission d’un mémorandum pour le projet de la Charte de la transition au CNRD ;
  • Le suivi au quotidien du processus ayant abouti au départ du Pr Alpha Condé pour ses soins à l’étranger et à sa rencontre avec quelques responsables du Conseil National Exécutif Provisoire ;
    Au titre des activités de réorganisation du Parti, notons :
  • L’envoi des missions de sensibilisation et d’information à l’intérieur du pays ;
  • La tenue d’une Session extraordinaire du Comité central, le 9 décembre, qui a pris une résolution pour :
    • La réorganisation du Parti par la création d’un Conseil National Exécutif Provisoire, à sa tête Dr Ibrahima Kassory Fofana, suite aux Conventions régionales, jusqu’à l’organisation d’un Congrès, conformément à l’article 33 des Statuts du Parti,
    • La création d’une Direction Nationale de la Communication et la nomination par le BPN de l’Honorable Domani Doré à sa tête, cumulativement, porte-parole du Parti ;
  • L’organisation de la Convention extraordinaire qui a aboutie à l’investiture de Dr Ibrahima Kassory Fofana comme Président du Conseil National Exécutif Provisoire.
    En tout état de cause, il est important de mettre en évidence qu’il a résulté de l’organisation de cette Convention nationale extraordinaire des faits saillants :
  • Un retour en force du RPG AEC sur la scène politique qui a confirmé son statut de 1er et principal parti national ;
  • L’incarcération arbitraire, depuis le 6 avril dernier, du Président du Conseil National Exécutif Provisoire, Dr Ibrahima Kassory Fofana ;
  • Le retrait du RPG AEC et Partis alliés des Assises nationales et notre refus de participer au Cadre de concertation inclusif ;
  • Le rejet du chronogramme de la transition d’une durée de 39 mois, proposé par le CNRD ;

Une série de déclarations conjointes a été initiée par une frange de la classe politique qui rejette le chronogramme de la transition proposé par le CNRD, composée du RPG AEC et Partis alliés et le G58. Cette collaboration ne constitue en rien une alliance politique avec un quelconque parti.

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus