Mort de Thierno Mamadou : « L’enquête ne doit pas prendre du temps» estime Sékou Koundouno

http://Atuguinee.org / Le responsable des stratégies et de la planification du FNDC a réagi ce Vendredi suite aux manifestations enregistrées à Conakry et qui ont causées la mort d’un jeune élève au quartier Hamdalaye.

Sur ce drame, le ministre de la sécurité, Bachir Diallo a affirmé qu’une enquête sera ouverte afin de situer les responsabilités.

Réagissant, l’activiste Sékou Koundouno a exprimé le souhait que ces propos soient matérialisés par des actes concrets.« Je commencerai par féliciter les autorités, je parle du ministre de la sécurité et de la protection civile qui a tenu un discours hautement responsable et nous souhaitons que ces propos là se matérialisent en des actes concrets et surtout les initiatives engagées par le procureur général près la cour d’appel de Conakry depuis sa nomination donne une lueur d’espoir aux militants pro démocratie. Les questions qu’il faut se poser et qui permettront aux enquêteurs d’aller à la manifestation de la vérité c’est de chercher à savoir qui  a sécurisé le grand Conakry de 6h à 18h? Qui prend le relais en termes de sécurisation de 18h à 6h? Quelles sont les unités présentes sur le terrain ? Qui était au niveau de la coordination au niveau du poste de commandement de la police et de la gendarmerie ? Est ce que le maintient de l’ordre se fait avec les armes conventionnelles?»,  a-t-il indiqué.

«Voici des questions, si elles sont répondues de manière exacte et sincère, cela pourrait nous aider à situer des responsabilités pour que des sanctions soient prises afin que cela ne se répète plus en Guinée», a-t-il ajouté.

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus