Le CNRD a-t-il déjà fait regretter le PRAC à CDD et Sidya ? (Souleymane Doumbouya)

À voir l’enorme désenchantement d’une certaine frange de la classe politique guinéenne qui passe de toute vraisemblance de rêve idyllique à cauchemar et ceci, malgré le slogan devenu phare du Président, le Légionnaire Colonel Mamadi DOUMBOUYA : »justice boussole… » le Président de l’UFDG, El hadj Mamadou Cellou Dalein Diallo pas du tout charmé et rassuré des neuf (09) mois de gouvernance !

Sommes-nous revenus à la case départ ?

Désormais, plus de résidence fixe pour l’ex leader charismatique de l’opposition radicale à la gouvernance du PRAC (en quête lui-même de bonne santé hors de la Guinée et inculpé pour crimes de sang!).

Une autre phase très difficile de la lutte politique que connaît aujourd’hui CDD qui se confirme par un exil définitif dû au choix de refuser à venir affronter la chaîne  pénale. Ceci, malgré des signes de bonne foi et de garanties offerts par un parquet spécial de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF) impitoyable et très rigide dans les procédures pénales face aux suspects des délinquances financières, constatées ça et là dans le sillage de certains « Pontes de la République » devenus princes débonnaires de leur communauté ou égérie (clan) d’appartenance !

Soundjata Keita l’empereur du Manding connaîtra lui aussi, le chemin d’exil (pas pour les mêmes motifs) et devant l’incertitude que procure de telles pérégrinations, « il s’interrogea sur son destin » comme le notifie et écrit le Professeur Djibril Tamsir Niane dans son œuvre éponyme dudit Empereur écrivait : » C’est au milieu des calamités, que l’on s’interroge sur son destin « !

Je formule le vœux de voir la quiétude et la tranquillité le couvrir dans cette nouvelle posture ou aventure, et, que Dieu lui facilite cette traversée qui apparaît comme un vrai saut dans l’inconnu. Un adage malinké enseigne que : « il est préférable de se combattre entre chèvres dans la basse-cour, que l’incursion ou l’intrusion de l’hyéne »! (Toute comparaison à une quelconque situation ne serait que vue stérile de l’esprit de l’auteur! Lol)!

À ce jour, avec l’éloignement de certaines figures titulaires de l’opposition au régime du PRAC comme le Président Sidya Touré de l’UFR, aussi inculpé pour stellionat, on est à se demander de quel côté où il y’avait la ou plus de justice ou de compréhensions? Seuls les intéressés pourraient répondre !

Le Légionnaire Colonel Mamadi DOUMBOUYA est-il victime d’une déformation professionnelle due à une des devises du fameux corps d’élite de la Légion D’honneur Étrangère par celle du : « Pericula Ludus » ou « Au danger, mon plaisir »? Que de fronts ouverts quasi-simultanément ?

Au nombre de plusieurs citoyens attachés à la paix, je prie Dieu afin qu’il facilite le rétablissement du fil du dialogue rompu! Amen!

Il se dit et se raconte avec insistance de l’ouverture très prochaine ou imminente des hostilités entre ceux qui se réclament désormais de l’opposition au groupement politico-militaire qui contrôle l’Etat à travers la personne morale du CNRD.

Le scénario restera certainement le même : appel à manifester avec ou sans autorisation préalable, scène d’affrontements par jets de pierres et gaz lacrymogène entre groupes de chocs et forces de maintien d’ordre, après la journée, aucune ou rarement de victimes dans les zones d’échauffourées mais tout de même, nos enfants tomberont sans qu’on ne sache ni les auteurs, ni les commanditaires des crapuleux actes !

Il ne reste qu’à accabler et mettre devant le fait accompli, les autorités responsables ou détentrices des polices administratives pour leurs incapacités notoires à n’avoir pas pu réussir à préserver ou maintenir la paix, la quiétude et la tranquillité dans leur sphère géopolitique de compétence territoriale. En entendant, l’espoir de toute une famille ou de toute une nation est brisé car un innocent vient de tomber et sera encore suivant le même le cérémonial enterrée dans un cimetière au cri de Allah Akbar!

Puisse Dieu épargner la vie de nos pauvres progénitures et aider le guinéen à manifester dans la rue et retourner à la maison dormir dans son lit plutôt qu’à reposer dans une morgue pour une sépulture anonyme ! Amen!

Vivement pour une Transition apaisée sans heurts!

Après le trio PRAC-CDD-Sidya, à qui le tour d’être neutralisé par les déconvenues judiciaires ? L’avenir nous le dira !

Puisse Dieu guider et éclairer nos pas ! Amen!

Souleymane Doumbouya

Consultant en Communication

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus