Guerre en Ukraine : Un journaliste français tué en Ukraine, portant à huit le nombre de reporters tués

Un journaliste français, travaillant pour la chaîne BFMTV, a été tué lundi en Ukraine et son collègue blessé alors qu’ils accompagnaient des civils à bord d’un bus humanitaire, portant à huit le nombre de reporters tués depuis le début de l’invasion russe.

« Journaliste, Frédéric Leclerc-Imhoff était en Ukraine pour montrer la réalité de la guerre. À bord d’un bus humanitaire, aux côtés de civils contraints de fuir pour échapper aux bombes russes, il a été mortellement touché », a écrit le président français Emmanuel Macron sur Twitter. « À celles et ceux qui assurent sur les théâtres d’opérations la difficile mission d’informer, je veux redire le soutien inconditionnel de la France », a-t-il ajouté.

Depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie fin février, au moins huit journalistes sont morts sur le terrain dans l’exercice de leur profession, selon un décompte de RSF (Reporters sans frontières).

En mars, un caméraman franco-irlandais de Fox News, Pierre Zakrzewski, et Oleksandra Kuvshynova, une Ukrainienne qui l’accompagnait, étaient morts à Horenka au nord-ouest de la capitale après l’attaque de leur véhicule.

Le point

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus