Ousmane Gaoual répond à Abdoulaye Bah: « Je pense qu’il a une conception assez erronée de ce qui est la réalité gouvernementale.»

http://Actuguinee.org / Le nouveau conseiller politique de Cellou Dalein Diallo, n’a pas hésité d’annoncer qu’Ousmane Gaoual n’est plus de l’UFDG. Ce week-end,  Il a attaqué ouvertement Ousmane Gaoual Diallo l’actuel ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire. 

« Je réponds à Ousmane Gaoual. Œil pour œil, dent pour dent. Comment il peut se réclamer de l’UFDG, il est ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat, la maison de Elhadj Cellou président du parti soit démolie ? Aussi, je demande à Ousmane Gaoual de nous montrer l’acte signé par Elhadj Cellou qui l’autorise de rejoindre le gouvernement de transition. Je lui rappelle que le gouvernement de transition est différent de gouvernement d’union nationale. S’il était question de gouvernement d’union nationale, on allait demander à l’UFDG et l’ANAD de proposer tel nombre de ministres. Puisque ce n’est pas le cas, Ousmane Gaoual est parti de lui-même. C’est honteux pour lui de dire aujourd’hui qu’il est de l’UFDG. Je déclare haut et fort Ousmane Gaoual n’est plus de l’UFDG dès l’instant où, il est parti dans un gouvernement sans l’aval de son président et du parti. En Europe, tu quittes un parti pour être dans un gouvernement sans autorisation, tu es radié. Il a fait un abandon de poste en droit. Il a abandonné son poste de coordinateur de la communication du parti. Ousmane Gaoual est contre l’UFDG ! De toutes les propositions sur la durée de la transition, il n’a répondu en fustigeant que sur la proposition de 15 mois faite par l’UFDG. en ignorant les propositions de Faya Milimono, Ousmane Kaba, Sidya, Lansana Kouyaté. Alors, je le mets en garde de se taire sinon on va parler plus que ça. Ousmane tais-toi ! Manges et dors ! », a déclaré  l’ancien président de la délégation spéciale de Kindia.

Comme du berger à la bergère, Ousmane Gaoual Diallo n’a pas tardé à répondre son ancien codétenu à la maison centrale de Conakry.

Dans les Grandes Gueules d’Espace FM ce lundi 23 mai 2022, Ousmane Gaoual Diallo a répondu à Abdoulaye Bah. Pour le porte-parole du gouvernement de transition, cette sortie de son ancien codétenu à la maison centrale de Conakry est sans effet. Pour lui, ce ne sont pas leurs déclarations-là qui construisent et qui fondent les textes du parti « Je pense qu’il ne faut pas accorder de l’importance à cette sortie. Ce n’est pas la seule. Il y a un certain nombre de responsables de l’UFDG qui ces derniers temps disent un peu ce qu’ils pensent. Mais il faut savoir que ce ne sont pas leurs déclarations-là qui construisent et qui fondent les textes du parti et ça ce n’est pas comme ça que ça marche. Moi, je ne suis pas venu au gouvernement pour représenter l’UFDG ça c’est clair, comme je l’ai dit et le président l’a dit. Je pense qu’ils ne peuvent pas aller plus loin que ce que le président du parti dit lui-même. Maintenant, après chacun, essaye de se positionner pour l’avenir. Vous savez ils estiment qu’il y a une place à prendre dans le parti. Maintenant, après, derrière lorsqu’on a la conception qu’aller au gouvernement, c’est manger, cela n’honore pas tous les anciens ministres qui sont à l’UFDG », a réagi Ousmane Gaoual Diallo dans les GG

Il a ensuite mis en garde ses anciens collaborateurs au sein de l’UFDG « Il devait quand même se méfier de dire ça parce que si pour lui aller au gouvernement, c’est aller pour manger, il y a un problème. Je pense qu’il a une conception assez erronée de ce qui est la réalité gouvernementale. Pour le reste, c’est l’expression d’une jalousie mal placée qui n’a aucun sens », a fait comprendre Ousmane Gaoual Diallo

Récemment, lors d’un remaniement au sein de son cabinet, Cellou Dalein Diallo a nommé Joachim Baba Millimono à la place de Ousmane Gaoual au poste de coordinateur de la cellule de communication du parti.

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus