France : le nouveau ministre de l’éducation française victime de racisme

A peine nommé au poste de ministre de l’éducation dans le nouveau Gouvernement français, Pap Ndiaye essuie déjà les premières attaques racistes. Les plus retentissantes proviennent de deux grandes figures de l’extrême droite.

La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen, candidate malheureux du second du scrutin qui a vu Emmanuel Macron rempiler pour un second mandant, est celle qui a donné le ton. Dans un tweet, elle estime que la nomination de Pap Ndiaye à ce poste « est la dernière pierre de la déconstruction de notre pays, de ses valeurs et de son avenir »

Interrogé par nos confreres du site Koba Pap Ndiaye indique que «  le racisme anti-blanc fait partie du vocabulaire d’extrême droite et qu’il est important pour lui de déconstruire ce vocabulaire

Mamadou Samba Barry

Laisser un commentaire

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désabonner si vous le souhaitez. Accepter Lire plus